Nouveaux modèles

Portrait de rose I

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/portrait_de_rose_1_wordpress.jpg

La broderie fait 121 x 126 points et comporte 13 couleurs DMC. Elle est disponible dans la catégorie « Fleurs » (page 11) au prix de 8 euros pour le diagramme imprimé en noir et blanc et de 9 euros pour le diagramme couleur. Elle est la première d’une série qui comprendra les adaptations des clichés suivants :

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/roses_23.jpg

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/roses_17.jpg

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/roses_9.jpg

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/roses_7.jpg

Et d’autres photos encore, prises au fil des mois…

Cultures

Poison

« – Madame, reprit Armand en la contemplant avec une méprisante froideur, une minute, une seule me suffira pour vous atteindre dans tous les moments de votre vie, la seule éternité dont je puisse disposer, moi. Je ne suis pas Dieu. Écoutez-moi bien, dit-il, en faisant une pause pour donner de la solennité à son discours. L’amour viendra toujours à vos souhaits ; vous avez sur les hommes un pouvoir sans bornes ; mais souvenez-vous qu’un jour vous avez appelé l’amour : il est venu pur et candide, autant qu’il peut l’être sur cette terre ; aussi respectueux qu’il était violent ; caressant, comme l’est l’amour d’une femme dévouée, ou comme l’est celui d’une mère pour son enfant ; enfin, si grand, qu’il était une folie. Vous vous êtes jouée de cet amour, vous avez commis un crime. Le droit de toute femme est de se refuser à un amour qu’elle sent ne pouvoir partager. L’homme qui aime sans se faire aimer ne saurait être plaint, et n’a pas le droit de se plaindre. Mais, madame la duchesse, attirer à soi, en feignant le sentiment, un malheureux privé de toute affection, lui faire comprendre le bonheur dans toute sa plénitude, pour le lui ravir ; lui voler son avenir de félicité ; le tuer non seulement aujourd’hui, mais dans l’éternité de sa vie, en empoisonnant toutes ses heures et toutes ses pensées, voilà ce que je nomme un épouvantable crime ! […]

– Madame, dit-il après une pause, lorsque, dans Paris, le bourreau devra mettre la main sur un pauvre assassin, et le couchera sur la planche où la loi veut qu’un assassin soit couché pour perdre la tête… Vous savez, les journaux en préviennent les riches et les pauvres, afin de dire aux uns de dormir tranquilles, et aux autres de veiller pour vivre. Eh ! bien, vous qui êtes religieuse, et même un peu dévote, allez faire dire des messes pour cet homme : vous êtes de la famille ; mais vous êtes de la branche aînée. Celle-là peut trôner en paix, exister heureuse et sans soucis. Poussé par la misère ou par la colère, votre frère de bagne n’a tué qu’un homme ; et vous ! vous avez tué le bonheur d’un homme, sa plus belle vie, ses plus chères croyances. L’autre a tout naïvement attendu sa victime ; il l’a tuée malgré lui, par peur de l’échafaud ; mais vous !… vous avez entassé tous les forfaits de la faiblesse contre une force innocente ; vous avez apprivoisé votre patient pour en mieux dévorer le cœur ; vous l’avez appâté de caresses ; vous n’en avez omis aucune de celles qui pouvaient lui faire supposer, rêver, désirer les délices de l’amour. Vous lui avez demandé mille sacrifices pour les refuser tous. Vous lui avez bien fait voir la lumière avant de lui crever les yeux. Admirable courage ! »

Honoré de Balzac (1799 – 1850), La Duchesse de Langeais

https://i2.wp.com/www.jkrweb.com/sargent/images/sargent-rosina.jpg

John Singer Sargent (1856 – 1925), Portrait of Rosina

Mon métier

Naissance d’une rose

Vous vous souvenez peut-être que je vous avais montré cette magnifique rose, envoyée par Jacqueline H. pour que je transpose la photo en diagramme :

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/rose_jacqueline.jpg

Voilà où j’en suis ce matin :

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/rose_jacqueline_1.jpg

De plus près :

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/rose_jacqueline_1_detail.jpg

Un dessin de cette taille me demandera entre cinq et sept heures de travail. En me servant du logiciel j’en aurais pour huit à dix secondes 🙂