Sur la terre et dans les cieux

Apodemus sylvaticus

Après quelques nuits rendues difficiles par ton inépuisable activité au-dessus des chambres, nous t’avons attrapé, petit mulot :

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/mulot_garage_1.JPG

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/mulot_garage_2.JPG

Tu as été libéré à l’aube dans la forêt d’Aoste, si tu as oublié le chemin de la maison ce n’est pas grave 🙂 Il nous reste à attraper ton cousin aperçu à tes côtés, et peut-être quelques autres qui galopent dans le grenier…

Si comme moi vous êtes adepte de la cohabitation pacifique, une adresse très sérieuse pour vous procurer une nasse à rats…

N.B. : selon la formule consacrée, aucun animal n’a été blessé ou maltraité durant la prise de ces photos 

12 réflexions au sujet de “Apodemus sylvaticus”

  1. coucou, étant une semaine animalière, nous attendons avec plaisir, comme promis en début de semaine, la finition du petit lapinou qui est trop chou…
    au jura, nous allons avoir un petit peu de soleil… big bisous à toutes

  2. c’est vrai qu’on les aime bien de loin , ces chères petites bêtes !
    pour bientôt le regroupement familial ??????????????
    bonne journée

    1. Comme nous ne voulons pas les tuer, c’est un travail de longue haleine – et un peu épuisant… si quelqu’un sait hypnotiser les mulots ou les influencer à distance, qu’il laisse un commentaire sur le blog, hahaha… J’espère avoir relâché la femelle en premier, comme ça les petites souricettes naîtront en-dehors de la maison… Bonne soirée et merci de votre visite Brigitte !

  3. Bonjour Agnès,
    J’admire votre courage pour ce genre de prise de vues (lol). En effet, cette catégorie animalière m’ a toujours fait fuir, quelque soit la taille du rongeur, mulot, campagnol, musaraigne ou souris, pour moi, la panique est la même. Quant au rat…….gris, noir ou blanc… n’en parlons pas ! C’est une horreur !
    Malgré tout mon respect pour la famille des muridés, j’avoue préférer d’autres images sur votre blog (lol).
    Avec toute ma sympathie.

    1. Vous savez Jocelyne, un petit mulot je trouve ça charmant mais j’ai mes limites : quand nous habitions à Hyères et que nous allions nous promener à Toulon aux alentours de 19 h, nous voyions d’énormes rats huileux descendre des palmiers, ça me dégoûtait totalement… une horreur, comme vous dites ! Bien amicalement.

  4. ça prouve que tu habites à la campagne, qu’il fait froid dehors et que ton garde manger est bien rempli !
    signé Sherlock holmes !

    1. Oui, je me souviens, ils sont adorables ! Là c’est juste qu’ils trottinent juste au-dessus de notre lit, et ils grattent de 21 h à 5 h le lendemain matin, c’est infernal 😦 Au bout de quelques jours c’est assez épuisant, alors j’essaie de les évacuer pacifiquement 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s