Cultures

Le lien

J’étais jeune, si jeune – Dieu du ciel, mais j’étais un enfant, j’étais tout petit. Mais quel âge pouvais-je avoir, selon vous ? Était-ce réellement il y a si longtemps, des dizaines et des dizaines d’années de cela, si je peux encore me le remémorer aussi clairement (parce que tout cela est très clair), si parfaitement ? Non seulement les mots, les chuchotements mouillés de cet instant avec ma mère, celui-là parmi des millions d’autres, mais la montée et la retombée très douce de chaque syllabe, les soupirs que laissait parfois échapper sa gorge, mais plus souvent ses narines, comme elle tournait la tête ou baissait les yeux; les petits plis au coin de ses yeux, ceux plus marqués aux coins de sa bouche, les stries serrées, bien nettes de ses lèvres encore douces, comme des aiguilles poudrées au-dessus du menton, qui leur donnaient l’air d’avoir été tendrement pochées dans du petit-lait, mises à refroidir, et d’être encore juste tièdes. L’odeur de ses doigts – vieille graisse des boutons de la cuisinière – et puis un souffle impalpable de lavande, comme une plume ( et cette imperceptible dureté au bout, si différente des coussins moelleux de sa paume lorsqu’elle enveloppait ma joue dans sa main, son pouce tiède effleurant le bas de ma joue). Ensuite, je sentais la poudre, cette petite gifle collante de la poudre adhérant au rouge : du bout du doigt je touchais cette surface veloutée, maternelle. Je connaissais ce visage, et je l’aimais; des années durant, j’ai eu besoin de ce visage, plus que de mon cœur, de mes membres, de mes yeux, car sa simple présence me permettait de voir et de vivre – ce visage qu’une chère, triste femme m’offrait… Là n’étaient pas seulement les frontières de mon être, mais plus encore son noyau palpitant.

Joseph Connolly (né en 1950), L’amour est une chose étrange – traduction d’Alain Defossé

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/shannon.jpg

James Jebusa Shannon (1862 – 1923), Mother and child

8 réflexions au sujet de “Le lien”

  1. Merci pour ce joli texte Agnès; une petite madeleine pour moi ! cela m’a rappelé ma grand-mère qui mettait de la poudre; je me souviens du contenant en verre, rose ; je soulevais le couvercle et je sentais la houppette !
    Et comme toujours belle illustration.

    1. J’ai découvert Shannon en faisant des rechercher sur Sargent, comme quoi… j’aime énormément ce qu’il fait (ce qu’ils font tous les deux d’ailleurs)… Bon dimanche Annick.

  2. magnifique tableau, je ne connais l’écrivain que de nom, je ne l’ai jamais lu…as-tu un livre à me conseillé….pour une première lecture… bisous amicales à toute ta petite famille et bon dimanche

    1. Je ne le connaissais pas non plus avant d’avoir emprunté ce titre-là, pour l’instant j’aime beaucoup, si tu as l’occasion d’essayer… Bises amicales à vous également Patou, je te souhaite un bon dimanche.

  3. Merci pour ce joli lien qui me rappelle mon enfance avec ma grand-mère et ma tante, toutes deux si présentes.
    Belle liaison tendre entre mère et fille. La fillette rêve ; les doigts de fée de sa mère plongent délicatement dans la belle chevelure….
    Le tableau ressemble à ceux de Renoir, à cet abandon délicat et hors du temps.
    Merci encore pour ces dimanches de douceur. cela me fait rechercher les auteurs.
    Encore un choix sans faille entre un texte et une oeuvre.
    Bon dimanche avec ta famille
    Bises

    1. Je trouve l’expression de l’enfant magnifique – ces moments de bonheur presque animal qui n’appartiennent qu’à la petite enfance… Bises Edwige, et bon début de semaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s