Mangrove

Une leçon en particulier s’imprima dans son esprit.

« Vous vous souvenez, Mis Graves, du sujet de notre dernière discussion, la domestication du Bombyx mori.

– Oui, tout à fait, monsieur.

– Parfait. Eh bien, ce petit diable a beau être commun, vous ne devez pas croire qu’il est le seul de son espèce responsable de la production de la soie dans le monde. »

Mr. Humphrey avait en sa possession une sélection de livres; il en ouvrit un. Il vint se placer près de la chaise de Ruth et abaissa le livre ouvert pour qu’elle puisse le voir. La gravure qui s’y trouvait était si délicate, si fascinante, qu’elle ne put s’empêcher de la toucher du bout du doigt.

« Grandeur nature, s’il vous plaît », murmura-t-il.

Il ne s’agissait pas de pâles insectes captifs. Le papillon du ver à soie indien de tussah prenait toute la page, six pouces d’un bout de l’aile à l’autre. La chenille était un monstre arqué, constituée de sacs plutôt que de segments, hérissée de touffes de poils étoilées. Qui plus est, l’espèce était sauvage, impossible à domestiquer. Ceux qui voulaient récolter sa plus belle production étaient contraints de surveiller les grands vers là où ils avaient choisi de faire leur cocon.

Dans le rêve, c’est Ruth qui s’occupe des cocons suspendus. Il fait chaud et sombre dans la jungle. Pour l’instant, tout est calme.

Les chauves-souris arrivent en premier, taches de nuit agitées. Puis leurs opposés, les oiseaux blancs siffleurs. Les serpents animent la litière de feuilles. Les chats sauvages – lourds comme plusieurs chats tigrés – se promènent sur les branches hautes. Mangrove, lilas des Indes – noms merveilleux pour des arbres mystérieux. Il y a même des chiens aux épaules musclées, à la fourrure cuivrée et hérissée. Pour atteindre les cocons, ils doivent sauter quatre fois plus haut que leur taille. Et ils le feront, si personne ne les en empêche.

Mais ce n’est pas un cauchemar. La Ruth du rêve est intrépide. Elle plume des ailes coriaces sur la voûte de lianes, écrase des langues sifflantes sous son talon. Elle tient tête aux chiens roux bondissants, tient tête à tout ce qui surgit.

Sur le point de s’endormir à présent, Ruth bouge ses yeux clos, fait apparaître clairement le souvenir de cette gravure. Quels papillons ! Des corps comme des pouces tronqués, couverts de fourrure. Des ailes aux motifs magnifiques : dessins primitifs d’yeux sévères qui ne cillent pas.

Alissa York (née en 1970), Effigie – traduction de Florence Lévy-Paoloni

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/surpris.jpg

Henri Rousseau (1844 – 1910), Surpris

Publicités

13 réflexions sur “Mangrove

  1. Bonjour Agnès,
    En parlant de soie, cela me fait penser à Smithi, ma mygale qui a eu 14 ans en juin! (une jeunette pour son espèce, puisque les femelles Brachypelma Smithi peuvent vivre plus de 30 ans!) J’y suis très attachée, meme si cela reste un animal sauvage non domesticable, et un jour j’aimerais beaucoup vous envoyer qq photos pour en choisir une à convertir en grille – afin que je puisse la broder… Mais pas tout de suite, d’abord je me suis fixé comme objectif de terminer mes encours! 😉
    Bonne journée à vous,
    Bises

    • Bonjour Amélie – tout ce qui se carapate au sol me dégoûte intensément, la palme du haut-le-cœur étant détenue par les grosses blattes rousses qu’on trouve dans le sud de la France; je n’ai pas peur des serpents et des souris toutefois, ni même des rats (je suis circonspecte avec les gros rats huileux qui couraient partout à Toulon dès la tombée du jour, mais rien en comparaison des blattes). Je vous admire, je ne pense pas que je pourrais m’attacher à une mygale 🙂 Bises et bon dimanche.

      • J’ai toujours été Petites Bêtes et Araignées (du moment que ça a 6 pattes ou plus, des antennes, des mandibules ou des chélicères, cela me passionne!) Je traite chaque année scolaire ce thème avec mes petits de maternelle, les enfants de cet âge-là y sont encore très réceptifs. Mon but n’est pas de leur faire aimer, mais de leur apprendre à respecter ce petit monde de l’herbe, petites bêtes fascinantes qui méritent notre attention au meme titre que les mammifères je pense. Je vous conseille vivement les DVD « minuscule » – de petits épisodes avec beaucoup d’humour et de poésie, j’en suis la première fan, après mes élèves 😉

      • Je connais – c’est très joli; je ne leur veux pas de mal, ils me mettent juste très mal à l’aise 🙂 Quand je peux je les photographie et je les montre ici – mon mari qui a vécu outre-mer n’a aucune difficulté à les prendre doucement et à les mettre en-dehors de la maison, heureusement il a plus de sang-froid que moi 🙂 C’est très bien que vous éveilliez les petits à ce monde, c’est une richesse pour eux…

  2. Merci, pour le partage… moi perso, je trouve la mygale très belle… j’ai peur des serpents mais pas des araignées… bon dimanche et au 17 je vais me promener en Auvergne et ensuite vers Montpellier…. bisous bisous

  3. J’avais loupé cette intéressante conversation. moi aussi, j’aime les araignées, les serpents, les crocodiles. Les araignées me fascinent, elles sont intelligentes, il y en a une qui fabrique un filet et se tient en hauteur dans l’attente du passage d’une proie et dès qu’un insecte passe à sa portée,… elle lâche le filet !!! Je n’aime pas les grosses noires et mygales, les poils peut-être mais je ne les tuerais pas.je mets les araignées dehors pour qu’elles retrouvent la nature. Il y en a beaucoup sous mes poutres, en ce moment et même elles ont passé l’été dans les maisons, cette année..N’oublions pas que, sans les araignées, l’homme ne serait plus sur terre. Elles détruisent les insectes. Elles jalonnent la vie de l’homme depuis la nuit des temps.
    Lire l’histoire d’Arachné dans la mythologie grecque qui est une très belle histoire.Celle d’une jeune brodeuse provoquant la jalousie d’ Athena…
    Merci Agnès pour le livre, il parait très intéressant.
    Bonne journée à toutes
    Grosses bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s