Aliens attack – le retour du fils de la revanche

Bon, à la demande d’Amélie, je vous montre la chose qui est sortie en crabe de derrière l’ordinateur alors que je passais l’aspirateur :

https://i0.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/tegenaire_1.JPG

Ce flou artistique hamiltonien est dû au fait que le pot de confiture sous lequel j’ai coincé l’araignée était légèrement embué après lavage – ou alors l’arachnide transpirait comme un porc sous le coup de l’émotion, ce qui me semble assez peu vraisemblable… [Marie-Françoise si tu me lis, il s’agit du pot de ta délicieuse confiture de mirabelles, que je te rendrai – le pot, pour la confiture c’est trop tard; depuis je l’ai relavé, je te rassure]

D’un autre angle :

https://i0.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/tegenaire_2.JPG

Par-dessus (photo médiocre s’il en est) :

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/tegenaire_3.JPG

Pour répondre plus précisément à Amélie :

« un grand bravo pour ne pas avoir tué la tégénaire d’un coup de savate! Si seulement tout le monde pouvait faire comme vous… »

La perspective de devoir décoller de ma semelle une tégénaire éclatée par un coup de savate m’a rapidement détournée de l’ébauche d’un début d’idée de le faire 🙂

« Une tégénaire la plus docile de nos araignées domestiques. »

Docile ? puis-je lui apprendre à faire le beau ? à sauter dans un cerceau en flammes ? à m’apporter mes pantoufles ? Rien de tout ça, je parie…

« Rien à craindre, malgré leur taille parfois impressionnante. »

Ce n’est rien de le dire !

« Pour votre spécimen sorti de derrière l’ordi, sans trop m’avancer il doit surement s’agir d’un mâle; en effet ils sont nombreux en ce moment en vadrouille à la recherche d’une femelle qui feront des cocons au courant de l’automne. (pour savoir s’il s’agit bien d’un ptit mec il suffit de regarder ses pédipalpes près de la tête, si elles se terminent par une petite boule (les bulbes reproducteurs) c’est un garçon! Chez les tégénaires c’est bien visible) »

En ce qui me concerne, ça pourrait aussi bien être un transsexuel, je ne lui ai pas demandé d’un air gourmand de me montrer ses pédipalpes, je l’ai éjectée avec un frisson dans le terrain commun qui longe la maison (en espérant qu’elle grimpe dans les cheveux des pestes qui s’amusent à cracher sur ma voiture)…

Merci beaucoup Amélie pour toutes ces précisions – peut-être qu’à force de mieux connaître ces animaux j’arriverai à surmonter ma répugnance 😉

Maintenant promis j’arrête de montrer des bêtes à pattes !

Publicités

18 réflexions sur “Aliens attack – le retour du fils de la revanche

  1. Merci Agnès pour ce superbe article 🙂
    Vous voyez, il n’a pas fait fuir vos « fans », du moins Annick et Patou ne sont pas traumatisées 😉
    Pour en revenir à cette tégénaire, elle est bien belle (c’est mon avis, je sais c’est discutable LOL). Vous avez raison, « docile » n’était pas le mot approprié, il fallait le comprendre dans le sens « souple, pas agressif » j’aurais dû écrire « inoffensif » voilà qui est bien plus juste.
    En regardant les photos, je reste persuadée qu’il s’agissait d’un ptit mec, meme si on ne voit pas bien ses pedipalpes. Mais il y a d’autres signes, comme son petit abdomen, ses longues pattes, son aspect général. Les femelles sont beaucoup plus massives. Bref, ce qui est rigolo, c’est que sur la photo prise du dessus, on voit le flash qui s’est reflété dans ses yeux (on voit nettement l’eclat blanc). Il était donc en train de vous regarder quand vous l’avez pris en photo!… Eh oui! A quoi pensait-il donc à ce moment?…
    Où qu’il soit en ce moment, il est surement bien content d’être tombé sur une humaine qui l’a gentiment relâché dehors et j’en suis persuadée, il vous en est infiniment reconnaissant…
    😉

    • Je ne l’ai pas regardé dans les yeux, je ne sais même pas où ils se trouvaient ni combien de paires il en avait… Je m’amusais avec le mot « docile » Amélie, j’ai bien compris ce que vous vouliez dire, j’étais d’humeur taquine 😉 En tout cas un grand merci pour toutes ces explications, c’est vraiment passionnant – et bravo pour l’éducation à la nature que vous apportez à vos élèves… Bises amicales.

  2. Coucou
    Très intéressant reportage, des fins fonds de la Province. !! J’ai moi-même libéré une tégénaire ce matin, nichée dans mon bidet !! et je l’ai mise sur le rebord de la fenêtre. au vu des explications d’Amélie, sa finesse sans pédipalpes, me fait penser à un mâle ! cela n’engage que moi et je n’ai pas eu peur., et ça c’est grâce à Amélie, c’est la seule araignée que je craignais un peu car les grosses pattes velues me plaisent moins. les autres araignées, je les prend dans les mains pour les remettre dans l’herbe. Je suis allée sur le Net voir toutes les araignées ; Je préfère l’argiope fasciée, il y en a dans mon jardin ainsi que la zygièlle des fenêtres, l’épeire et la lycose des jardins. J’aime aussi la thomise araignée-crabe, superbement cachée dans mon rhododendron.ou dans la lavande. Juste, elle m’a mordu une année, elle a dû avoir peur, j’arrosais… mais pas de bobo. Bon, le prochain RDV pour le cours sur les arachnides, c’est pour quand ,? Moi, j’aime bien, nos conversations. Amélie, quel est le nom de cette petite araignée, qui fait la morte ? ! Pas trouvé ! J’adore, elle est toute petite, magnifique actrice !!
    Merci Agnès et Amélie
    Bises et bonne journée

    • Merci Edwige pour votre commentaire, je suis ravie de voir qu’il y a tout de même des gens qui pensent autre chose que « beurck » en voyant une araignée 😉 Comme quoi les petites croix et les araignées font bon ménage semble-t-il… Je reste toujours admirative lorsque je surprends une araignée en train de tisser sa toile, quelle finesse, quelle régularité, et quelle beauté. Souvent je suis là avec mon fil et mon aiguille à m’emmêler les doigts, à mettre des heures pour poser quelques croix, alors que pour l’araignée, point besoin d’aiguille- elle réalise en un rien de temps un ouvrage splendide, une prouesse architecturale qui n’a pas son égal. Je me sens alors bien petite, et moins douée que cette toute petite bestiole… 😉
      PS: pour cette petite araignée qui fait la morte dont vous cherchez le nom, pouvez-vous m’en dire un peu plus? Ses couleurs, sa taille, son lieu de vie?… peut-être que je pourrai vous aider, mais ce n’est pas sûr (je sais beaucoup de choses sur les araignées, mais je suis loin de tout connaitre…)
      A bientot! 🙂

      • Rien à dire de mieux ! Je pense tout comme vous ! Je suis fascinée par le travail sur la toile de ces intelligences animales ! Cet été, je suis restée je ne sais combien de temps à admirer une thomise sur un sureau en train de tisser, de broder sa toile, avec le soleil en contre-jour, une merveille,! une cathédrale !!
        L’araignée qui fait la morte, il faut que je la revoie. je suis incapable de la décrire !
        Affaire à suivre !
        Bonne soirée

    • Je vois que toi aussi Edwige tu apprécies les araignées, je vous admire toutes les deux 😉 Je ne leur fais pas de mal mais ça s’arrête là pour l’instant 😦 Bravo en tout cas pour ces connaissances passionnantes… Bises à toutes.

      • Tu vas voir ! tu vas les trouver fascinantes dans quelque temps ! ! Je ne crois pas être admirable, j’aime vraiment les araignées. pas de mérite !
        Bonne soirée ,et grosses bises.

      • Il y a quand même un truc qui m’avait dégoûtée, c’est que quand j’habitais dans le Var j’avais un collègue qui avait été piqué (mordu ?) au visage par une veuve noire (en taillant des arbres !) près d’Aubagne, il avait dû être opéré et s’était retrouvé avec un véritable cratère au milieu du front… l’horreur 😀 Mais je prends sur moi et je fais des efforts pour apprécier ces petites bêtes 🙂 Bises et bon week-end.

  3. aujourd’hui nous avons eu un cours très intéressant concernant les araignées, hier un cours de cuisine… trop sympas ce rdv journalier… bisous à toutes

      • Je reviens sur votre précédent commentaire (que je viens juste de voir) concernant votre collègue et sa malheureuse rencontre avec une veuve noire… Il est vrai que cette dernière est dangereuse pour l’homme, c’est la seule d’ailleurs en France. Pourtant c’est une araignée rare, que l’on ne peut croiser que dans le Sud, et qui est très très peureuse. Les risques de morsures sont rares, elle ne mord qu’en tout dernier recours, lorsqu’elle n’a plus d’autres moyens de défense (comme toutes les araignées d’ailleurs). Mais cela arrive, et votre histoire en atteste bien la preuve. Je comprends un peu mieux votre « révulsion » pour les araignées, c’est sur qu’avec un souvenir pareil, pas évident de les aimer! Mais, sans vouloir défendre la veuve noire, elle a surement eu ses raisons de mordre. Mettez-vous un instant a sa place: vous etes chez vous tranquillement, et un gros géant faisant plein de bruit, à qui vous n’avez rien fait ni demandé, arrive et vous détruit votre maison. Peur et panique! Vous tentez la fuite, mais pour x raisons c’est impossible… Voilà surement pourquoi cette veuve noire a mordu votre collègue. Circonstances aggravantes, il y avait peut-être encore un cocon à défendre, ou même des bébés deja éclos, allez savoir… 😉
        Pour vous renseigner sur la précision « piquer/mordre » effectivement une araignée (8 pattes, 4 paires d’yeux, une bouche avec deux chélicères se terminant par les crochets à venin) MORD, contrairement à un insecte (6 pattes, 2 antennes, un abdomen se terminant parfois (pas tjs) par un dard) PIQUE. Voilà pour la petite info 🙂
        Et rassurez-vous, ce qui est arrivé a votre collègue reste exceptionnel et très rare, un peu comme gagner au loto…! 😉
        Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s