Vous étiez sous un arbre

Vous étiez sous un arbre, assise en robe blanche,
Quelque ouvrage à la main, à respirer le frais.
Malgré l’ombre, pourtant, des rayons indiscrets
Pénétraient jusqu’à vous, filtrant de branche en branche.

Ils jouaient sur le sein, sur le col, sur la hanche ;
Vous reculiez le siège ; et puis, l’instant d’après,
Pleuvaient d’autres rayons sur vos divins attraits
Comme des gouttes d’eau d’une urne qui s’épanche.

Apollon, Dieu du jour, essayait de poser
Son baiser de lumière à vos lèvres de rose :
— Un ancien, de la sorte, eût expliqué la chose. —

Trop vif était l’amour, trop brûlant le baiser,
Et, comme la Daphné des Fables de la Grèce,
La mortelle du Dieu repoussait la caresse.

Théophile Gautier (1811 – 1872), Poésies nouvelles et inédites

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/monet_springtime.jpg

Claude Monet (1840 – 1926), Femme lisant

Publicités

6 réflexions sur “Vous étiez sous un arbre

  1. Très beau texte, et j’aime beaucoup Claude Monet… je suis entrain de broder,avec la fresque… aster (Pasqua) de R&P….tu regarderas… alors, je te souhaite un très bon dimanche le dernier de cette année, ainsi qu’à ta petite famille…. bises à toutes du Jura

  2. joli texte et Monet que dire ? j’aime beaucoup .J’ai vu l’exposition mode et impressionnisme au musée d’Orsay, que de merveilles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s