Rétrospective 2013

Ne possédant pas de galerie, j’avais envie de vous montrer les ouvrages réalisés durant l’année écoulée :

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/fawn_termine.JPG

Fawn – Mary Ellen Yanich

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/easter_bunny_er_termine.JPG

Easter bunny – Elaine Richardson (j’ai ajouté le point arrière)

https://i0.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/pochette_lapinou_finie.JPG

Pochette au petit lapin – création personnelle

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/horses_puppy_termine.JPG

Horses with puppy – Eva Rosenstand

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/autumn_breeze_termine_wordpress.JPG

Autumn breeze – Elsa Williams / JCA

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/jardins_de_roses_termine.JPG

Jardins de roses – Royal Paris, collection « Les Heures Bleues »

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/lapins_vervaco_printemps_termines.JPG

Rabbits in a field of flowers – Vervaco

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/coussinet_l_vermillion.JPG

Rose « Lady », Rose alphabet – Vermillion

https://i0.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/honey_jar_floral_termine.JPG

Honey jar floral – Dimensions

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/american_eagle_termine_retro.jpg

American eagle – Leisure Arts

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/poisson_exotique_termine.JPG

Poisson exotique – Magazine Prima, n° 199

https://i0.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/boite_a_cles_terminee.JPG

Boîte à clés – Modèle tiré du livret DMC n° 14061L-22, La montagne

https://i0.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/pc_termine_entier.JPG

Protège-chéquier – composition à partir de grilles issues du magazine De fil en aiguille

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/fly_into_spring_termine.JPG

Fly into spring – Lesley Teare

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/baby_owl_2.JPG

Baby owl – Minicraft

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/bebe_phoque_profil.JPG

Seal pup – Minicraft

Promis, en 2014…

j’arrête de commencer des broderies; mais nous sommes encore en 2013, aussi me suis-je dépêchée de poser quelques points sur Corner of paradise, un kit de Riolis :

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/corner_paradise_modele.JPG

J’ai enroulé les fils sur des petites cartonnettes, parce que les échevettes d’origine ne me semblaient pas très pratiques :

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/corner_paradise_301213.JPG

J’ai eu un coup de foudre pour ce modèle parce qu’il m’a rappelé les paysages des albums de Martine, que j’adorais quand j’étais enfant (je vous parle d’un temps que les moins de quarante ans ne connaissent peut-être pas) :

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/martine_paysage.jpg

Promis, en 2014 j’arrête…

https://i2.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/sceptique.gif

À une robe rose

Que tu me plais dans cette robe
Qui te déshabille si bien,
Faisant jaillir ta gorge en globe,
Montrant tout nu ton bras païen !

Frêle comme une aile d’abeille,
Frais comme un cœur de rose-thé,
Son tissu, caresse vermeille,
Voltige autour de ta beauté.

De l’épiderme sur la soie
Glissent des frissons argentés,
Et l’étoffe à la chair renvoie
Ses éclairs roses reflétés.

D’où te vient cette robe étrange
Qui semble faite de ta chair,
Trame vivante qui mélange
Avec ta peau son rose clair ?

Est-ce à la rougeur de l’aurore,
A la coquille de Vénus,
Au bouton de sein près d’éclore,
Que sont pris ces tons inconnus ?

Ou bien l’étoffe est-elle teinte
Dans les roses de ta pudeur ?
Non; vingt fois modelée et peinte,
Ta forme connaît sa splendeur.

Jetant le voile qui te pèse,
Réalité que l’art rêva,
Comme la princesse Borghèse
Tu poserais pour Canova.

Et ces plis roses sont les lèvres
De mes désirs inapaisés,
Mettant au corps dont tu les sèvres
Une tunique de baisers.

Théophile Gautier (1811 – 1872), La comédie de la mort

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/marthe_de_florian.jpg

Giovanni Boldini (1842 – 1931), Marthe de Florian

Le paysage dans le cadre des portières

Le paysage dans le cadre des portières
Court furieusement, et des plaines entières
Avec de l’eau, des blés, des arbres et du ciel
Vont s’engouffrant parmi le tourbillon cruel
Où tombent les poteaux minces du télégraphe
Dont les fils ont l’allure étrange d’un paraphe.

Une odeur de charbon qui brûle et d’eau qui bout,
Tout le bruit que feraient mille chaînes au bout
Desquelles hurleraient mille géants qu’on fouette ;
Et tout à coup des cris prolongés de chouette.
– Que me fait tout cela, puisque j’ai dans les yeux
La blanche vision qui fait mon cœur joyeux,
Puisque la douce voix pour moi murmure encore,
Puisque le Nom si beau, si noble et si sonore
Se mêle, pur pivot de tout ce tournoiement,
Au rythme du wagon brutal, suavement.

Paul Verlaine (1844 – 1896), La bonne chanson

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/pluie_vapeur.jpg

Joseph Mallord William Turner (1775-1851), Pluie, Vapeur et Vitesse – Le Grand Chemin de Fer de l’Ouest