Progrès

Il est à présent 18 h 30, nous sommes le lundi 19 novembre 1973 et je suis assis dans ma chambre de Clock Court, au sein de mon illustre université.

[…] ne me regardez pas de haut, je vous prie, si vous lisez ces lignes dans trente ans ! Ne m’imaginez pas comme un individu démodé, portant de drôles de vêtements – ou autres absurdités de ce genre. Ne racontez pas de bêtises sur ces « années 1970 », comme nous en racontions nous-mêmes sur les « années 1940 ». Je respire le même air que vous. J’absorbe le même genre de nourriture et c’est bien le goût du thé qui imprègne ma bouche. Je suis vivant, comme vous l’êtes, et tout aussi moderne, à ma façon – en fait je ne pourrais pas être plus moderne. Ma réalité est aussi complexe que la vôtre. Les atomes qui me constituent et qui constituent cet univers sont aussi terribles, aussi étranges et aussi stupéfiants que ceux qui constituent le vôtre. Les atomes qui vous constituent dérivent en fait des miens, qui se reconstitués entre-temps. Et vous aussi, habitants de 2003, vous serez considérés dans l’avenir avec la même curiosité par les habitants de 2033. Ne me regardez donc pas de haut. (À moins bien sûr que vous n’ayez complètement bouleversé et amélioré le monde dans lequel je vis, que la richesse et la paix règnent de tous côtés, que vous ayez trouvé un remède contre le cancer et la schizophrénie – ainsi qu’une explication globale de l’univers qui le rende enfin compréhensible à tous, apportant du même coup une réponse aux interrogations philosophiques et religieuses de notre époque… Auquel cas, vous aurez effectivement le droit de toiser avec un certain mépris le petit primitif de 1973. Eh bien, est-ce le cas ? A-t-on seulement trouvé un remède efficace contre le rhume de cerveau ? Cela m’étonnerait. Et quel est l’ordinaire de votre monde, en 2003 ? Deux ou trois guerres, un ou deux génocides, quelques attentats terroristes ? Les drogues ? La pédophilie ? La grande criminalité ? L’obsession matérialiste ? Des voitures de plus en plus envahissantes ? La pop music de consommation courante ? Une presse vulgaire ? La pornographie ? Et portez-vous encore des jeans ? Je suis sûr que oui. Pourtant, vous avez bénéficié de trente années supplémentaires pour mettre un terme à tout ça !)

Sebastian Faulks (né en 1953), Mr Engleby – traduction de Pierre Ménard

https://i1.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/chronos.JPG

Statue de Chronos au cimetière de Staglieno

Publicités

2 réflexions sur “Progrès

  1. Merci pour ce nouveau texte du dimanche et de sa magnifique statue accompagnatrice ! Elle est superbe !
    Je n’ai rien reçu ! Mon informaticien de mari devrait régler des choses sur le nouvel ordi d’ici peu ! je viendrai tous les jours en attendant !
    grosses bises et bon dimanche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s