Bilan

Adieu, Camille, retourne à ton couvent, et lorsqu’on te fera de ces récits hideux qui t’ont empoisonnée, réponds ce que je vais te dire : Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui.

Alfred de Musset (1810 – 1857), On ne badine pas avec l’amour

https://i0.wp.com/sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/lancret_plaisirs_du_bain.JPG

Nicolas Lancret (1690 – 1743), Les plaisirs du bain

Publicités

12 réflexions sur “Bilan

  1. Camille et Perdican ! Un texte sublime ! J aime Musset et ses Nuits ! J avaiw commencé un commentaire : disparu . Je ne maîtrise pas encore cette tablette . Le tableau est magnifique , merci Agnès pour ces eau dimanxhes de dire cela me rappelle un superbe fklm  » un dimanche à la campagne  » avec Sabine Azema …. bon dimanche

    • Eh bien je ne le connaissais pas ce classique, c’est ma fille qui a souhaité le partager avec moi cette semaine parce qu’elle étudie la pièce au collège et que ce passage l’a touchée – quant à Lancret, j’ai un grand faible pour ses scènes de galanterie… Merci à toi Annick !

  2. Merci pour ce duo, chaque dimanche, toujours de qualité. J’habite non loin de la maison de George Sand et George connaissait très, très bien Alfred 😉 Plus sérieusement, j’adore l’ambiance qui règne dans cette belle demeure où vécurent ou séjournèrent F.Chopin,E.Delacroix, Franz Liszt, Pauline Viardot, Balzac….(réunion de la musique, la peinture, la littérature tout ce que j’aime)
    PS : je vois qu’ Edwige galère toujours un peu avec sa tablette, cela ne m’encourage guère à en faire l’acquisition 😦

      • Agnès, il règne dans cette demeure une atmosphère particulière :comme si on entendait jouer par la fenêtre ouverte de sa chambre donnant sur la roseraie F. Chopin, aussi de la verriière du 1er étage on apercevait E. Delacroix en train de peindre ou George Sand s’activer dans sa grande maison où beaucoup de gens se rendaient, beaucoup trop d’ailleurs ce qui l’a plutôt ruinée ! Tous les artistes musiciens ou comédiens qui viennent chaque année pour le festival ont la même impression.
        Gros bisous Agnès et joyeuses Pâques.

  3. Si Ja queline c est genial. Seulement je me relis à la fin et j ai découvert le dico qui accompagne ,!!!!,! No comment ! Je suis ravie que ma fille ait cette lumineuse idée. Je vais me surveiller pour t inciter. Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s